in

Haut-katanga : 20 cas des journalistes victimes d’agression, menace de mort et arrestation a

Les chevaliers de la plume de Lubumbashi se sont réunis ce vendredi 03 mai dans la salle de conférence POM dans une matinée d’informations et d’échanges. Jour où est célébrée à l’échelle mondiale la journée internationale de la liberté de la presse.

Cette rencontre organisée à l’attention des professionnels des médias par l’Union Nationale de la Presse Congolaise en collaboration avec JED et Habari RDC avait pour thème : la prévention de la sécurité individuelle du journaliste .

Pour introduire, Sylvie MANDA correspondante de JEDHaut-Katanga a dans son allocution présenté l’état de lieu des situations des journalistes par rapport à l’exercice de leur profession. Dans le Haut-katanga, vingt cas des journalistes victimes d’agression, menace de mort et arrestation arbitraire ont été enregistrés au cours de la période allant du 03 novembre 2018 à nos jours selon le rapport des organisations de défense des droits de l’homme et des médias membres du groupe Ukingo Wa Utetezi.  Un tableau très sombre l’a t-elle qualifié. Pour Mme Manda, JED en 2018 n’a pas noté des progrès significatifs en matière de la sécurisation physique,judiciaire et légale des journalistes dans l’exercice de leur profession a précisé Mme Sylvie.

Dans son intervention, Marianne Muland présidente de L’ UNPC a sensibilisé l’assistance au respect et à la mise en pratique des Articles 5,9,11 du code de l’éthique et de la déontologie journalistique pour assurer sa sécurité dans sa profession, car disait-elle, ce sont ces articles qui résument la vie du journaliste en ce qui concerne l’éthique et la déontologie de son métier. Selon elle, la RDC est encore loin d’être sortie de l’auberge en ce qui concerne la liberté de la presse.

Par la suite, Fidèle responsable de Habari RDC, est intervenu sur les mécanismes de sécurité du journaliste dans l'usage des divers produits de la nouvelle technologie.

Pour sa part,Sylvie Kolomoni dernière des intervenants, avocate au centre Carter a interpellé les journalistes à jouer le rôle de défenseurs des droits de l'homme afin de veiller sur leur sécurités individuelles.

Pour rappel, '' Médias comme quatrième pouvoir, quel type de journalisme? '' est la thématique retenue pour cette année au niveau nationale.

Il sied de signaler qu'une série de questions-réponses suivi d'un verre de fraternité offert par les organisateurs ont clôturé cette réunion.

Esther Karumb

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Qu'en pensez-vous?

0 points
Upvote Downvote

Written by Esther Karumb

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

comments

0 comments

Rdc : Enfin les nouveaux gouverneurs investis

Rdc : C’est officiel , Moïse katumbi chapwe rentre le 20 mai