in

Lubumashi: Clôture du mois de la femme entre défaite et fête

La clôturé du mois droit de la femme a eté effective dans différentes villes et cités de la province du Haut-Katanga ce 31 avril 2019. Différentes organisations non gouvernementales militant pour le droit de la femme ont tenues des conférences sous la perspective de la thématique internationale de l’année 2019.

Au moment où certaines femmes participaient à ces assises intellectuelles, d’autres faisaient encore leur deuil, deuil occasionné par les violences sexuelles et vols perpétrés par les inciviques.” Comment célébrer ou participer à une conférence au moment où mes deux filles ont été violées !” Témoignage d’une femme du quartier Taba Congo qui était au micro d’Actualité RDC

Pour rappel, Afemdeco l’un de  mouvement qui milite pour le droit de la femme dans le Haut-Katanga a publié un rapport selon lequel 266 femmes étaient victimes de violences sexuelles entre Janvier et début mars 2019.Les statiques qui font mal au coeur et qui font jaillir de l’amertume dans l’âme. Selon plusieurs témoignages que nous avons reçu, certaines femmes ont assistées mêmes aux viols de leur propre filles certaines autres ont subies des viols perpétrés par leur propre enfants.

Avant le lancement des activités liées au mois de la femme le 08 mars 2019,vêtues en noir les femmes issues des différents mouvements de la société civile ont prit l’assaut le siège de l’exécutif provincial du haut Katanga pour ainsi manifester leur colère, un seul mot d’ordre trop c’est trop. La ville de Lubumashi a enregistré 222 femmes victimes de violences sexuelles entre Janvier et mars 2019.

D’où pour certaines femmes rencontrées par Actualité RDC, il y a pas eu de fête plutôt de défaite.

Par Christian Sula  Kasweka

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Qu'en pensez-vous?

0 points
Upvote Downvote

Written by Charles Ngoie

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

comments

0 comments

Lualaba : Situation humanitaire préoccupante

Insécurité à Lubumbashi: une affaire non inquiétante des autorités