in

Lubumbashi : l’insécurité se porte à merveille

Les crépitements de balles font partie désormais des berceuses qui accompagnent les sommeils de Lushois.

Il est difficile de passer une nuit dans certaines contrées de Lubumbashi sans entendre les crépitements de balles, sous forme d’un échange mûrit de tirs sur un champs de bataille, et pourtant celà se passe dans un quartier résidentiel.

Certes l’insécurité à Lubumbashi se porte bien depuis plusieurs années surtout ces deux dernières années soit 2017 et 2018, et pourtant le début de l’année 2019 semble avaler à lui seul les statistiques de l’une de deux années mentionnées ci-haut.

Le quartier taba Congo et les communes Kenya et kamalondo sont les endroits les plus ciblés par ces actes inciviques, le quartier Taba Congo était paralysé pendant pratiquement une semaine soit du 25 au 31 mars 2019, suite à la recrudescence des viols et vols perpétrés dans ce coin de Lubumbashi, les habitants de ce quartier ont décidé de veiller enfin de faire leur sécurité.

Les communes Kenya et Kamalondo se sont transformées en champs de bataille dans la nuit du 01 au 02 avril 2019 ” de loin on pouvait entendre de crépitements de balles sans savoir le pourquoi ” s’est exprimé une résidante au micro d’actualité rdc.com

Ça sera donc une affaire à suivre.

Par Christian KASWEKA SULA

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Qu'en pensez-vous?

0 points
Upvote Downvote

Written by Charles Ngoie

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

comments

0 comments

LUBUMBASHI: Jean-Claude Muyambo cité innocemment dans l’arrestation de son voisin

Tanganyika : Les populations fuient les zones en proie à l’insécurité.