in

L’UDPS Face aux enjeux de la mutation

Elu 5ème Président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi dit ” FATSHI, alors Président de l’UDPS, a pris congé de son parti politique et de fait cédé la direction à son bras droit Kabund-A-Kabund pour rester l’autorité morale comme il est de coutume au pays depuis plus d’une décennie. Pas plus qu’il y a peu, l’Alliance pour le Soutien à Félix Antoine Tshisekedi ASOFATSHI en sigle n’a pas hésité à reconnaïtre le mérite du nouveau homme fort l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social en lui decernant un dipôme de mérite lors de sa sortie officielle à Kinshasa. Une cérémonie en couleur diffusée entierrement sur la RTNC, Jean Marc Kabund n’a pas manqué des mots juste pour retracer son parcours au sein de ce vieux parti de plus de 37 ans. Un parcours de haut et de bas qui lui a permis de réaliser un échélonnement normal jusqu’à se retrouver au plus haut sommet. ” IL EST FACILE D’ÊTRE 1er MINISTRE OU MINISTRE ” dans ce pays et non pas ” PRESIDENT DE L’UDPS ” a-t-il martelé.

Aujourd’dui plus qu’hier ce parti se trouve à la croisée des chemins face à son histoire, après avoir remporté la présidentielle de Décembre 2018.

1°. PLUSIEURS DEFECTIONS

– Le conflit de leadership nourri par la manipulation tribale pendant la deuxième republique du Zaïre n’avait pas épargné ce grand parti à côté du MPR à la division: UDPS – TSHISEKEDI , UDPS – KIBASSA

– Lors des élections de 2006 certains combattants avaient fait fi à l’ordre du sphinx de Limété leurs interdisant de s’enrôler.

– Après l’echec d’Etienne Tshisekedi face Joseph Kabila en 2011, quelques élus du parti avaient boycoté le mot d’ordre d’UDPS de ne plus siègé à l’hémicycle;

– A l’aube des élections qui étaients prévues par la constitution en 2016, dans les tractations politiques relatives à l’alternance à la tête du pays, d’autres hauts cadres du parti ont servis de bequille au pouvoir sortant pour réaliser un glissement. Aujourd’hui ils sont dans le FCC de Joseph Kabila.

– Le retrait de signature à l’accord de Génève par FATSHI avant la campagne électorale de 2018 a refroidit certains combattants qui avaent estimé que cet acte était une trahison

– Avant la publication des resultats des élections présidentielles dernières, le Président sortant et son successeur ont signé un accord qui a permi une passassion pacifique du pouvoir. Quelques temps après les violons se sont renforcés entre le CASH et le FCC pour une co-gestion gouvernemental du pays.

2°. A en croire les propos du président a.i. de l’UDPS, le feu président E. Tshisekedi l’avait fait venir du Haut-Lomami jusqu’à Kinshasa à ses côtés pour une mission spéciale: ” REUNIFIER LE PARTI ” . Aujourd’hui qu’il est à la tête du pays, Mr Kabund-A-Kabund réussira-t-il à la mission lui légué par Etienne bien qu’il soit la personne de confiance de Félix?

3°. Depuis plus de 37 ans UDPS a mené une lutte pacifique de conquête du pouvoir avec un sclogan prophétique et encré dans la subconscience de ses combattants à savoir ” UDPS VAINCRA “. Maintenant qu’ils ont au pouvoir qu’elle serait le nouveau slogan?

4°. UDPS pendant tout le temps de sa lutte pour le pouvoir, elle était toujours soutenue par des milliers des combattants qui ne manquaient pas à obéir au mot d’ordre du parti à savoir ” VILLE MORTE “. Aujourd’hui et au regard des réalités politiques il y a lieu de se demander ” QUELLE SERAIT LE STATUT DES COMBATTANTS ” ? vont-ils adhérer au parti ou non? Car la majorité d’entre eux si pas tous n’a jamais signé une fiche d’adhésionj à l’UDPS. Pour preuve ils n’ont pas des cartes des membres du parti et ne cotisent même pas. Il suffit seulement d’accéder à la banque des données de ce parti, s’il y en a une, pour s’en rendre compte éffectivement qu’UDPS n’est populaire que ” THEORIQUEMENT “.

Dossier à suivre

Par: Gilbert Kyungu

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Qu'en pensez-vous?

0 points
Upvote Downvote

Written by Charles Ngoie

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

comments

0 comments

Le Pape François attendu au Maroc ce 30 mars

RDC : LUTTE CONTRE LA CORRUPTION, FELIX TSHISEKEDI INCAPABLE DE TENIR